Accueil > Interviews > Les Clefs du Plaisir, une boutique au service de vos envies

Les Clefs du Plaisir, une boutique au service de vos envies

Premier LoveShop de Dordogne, La Boutique « Les clefs du plaisir » située au 3 rue Voltaire dans la ville de Périgueux est l’enseigne idéale pour les amoureux de la sensualité et des plaisirs partagés.

Les Clefs du Plaisir vous reçoit dans un espace de 60m2 à la décoration élégante dans un style contemporain régional où se côtoient un large panel d’articles coquins, érotiques et sexy pour pimenter votre sexualité solitaire ou en couple, une gamme de lingerie glamour, des huiles de massage pour des plaisirs partagés, des jeux et accessoires pour se divertir entre adultes.

J’ai eu le plaisir de m’entretenir avec Gaëtan propriétaire de ce palais du désir et du charme afin de faire connaitre cette boutique du désir libertin que je vous conseille de visiter.

Je suis fasciné par tous les produits qui cassent la routine sexuelle du couple

Bonjour Gaëtan, c’est une bien belle idée que de se lancer dans la création d’un Loveshop, pouvez-vous m’expliquer cette aventure sexy dans laquelle vous vous êtes lancé ?

Gaétan : Suite à un licenciement économique fin 2014, et après 10 ans d’emploi dans la vente, je n’avais pas envie  de retourner dans la vie salariale, je souhaitais avoir ma propre entreprise, ma propre expérience, faire ce que j’ai envie et c’était l’occasion.

Toute l’année 2015 je l’ai consacré au projet de ce commerce (étude de marché, business plan, recherche du local, fournisseurs…), pour finalement ouvrir mon loveshop début 2016.

Le choix d’ouvrir un loveshop vient du fait que je suis très ouvert d’esprit, j’ai fréquenté plusieurs sex-shops étant plus jeune, et cet univers m’a toujours intéressé. J’ai eu le déclic lors d’un passage dans une grande surface pour couples. Quand je suis rentré à l’intérieur, j’ai vu des clients de tous les âges et de toutes cultures, c’est là où je me suis dit « cela concerne tout le monde », donc pourquoi ne pas se lancer dans l’aventure.

Ce genre de magasin n’existait pas à Périgueux, c’était l’occasion de se lancer dans l’aventure, et puis il faut dire que les livres comme « 50 Nuances de grey » et autres ont démocratisé la profession.  

Je suis fasciné aussi par tous les produits qui cassent la routine sexuelle du couple (cosmétiques, lingerie, sextoys, jeux, accessoires…) car beaucoup de nouveautés arrivent régulièrement, les originalités ne cessent de m’étonner, et cela me fait plaisir de proposer des produits intimes qui sortent de l’ordinaire et de les faire découvrir à mes clients.

Rien n’est vulgaire bien au contraire l’ambiance fait référence à une parfumerie de luxe

Vous insistez bien que « les Clefs Du Plaisir » est un Loveshop et non pas un « Sexshop », pouvez-vous m’expliquez pourquoi avoir fait ce choix ?

Gaétan : Au départ je voulais ouvrir un sexhop car je ne connaissais pas le concept du loveshop, mais quand je l’ai découvert et que j’y suis rentré, cela me correspondait mieux.

L’univers est plus coquet, plus lumineux et plus sexy qu’un sexshop. L’ambiance y est glamour car le loveshop est plus souvent dédié au couple, pour pimenter l’intimité et la complicité du couple avec des huiles de massages gourmandes ou aphrodisiaques, des gels stimulants ou lubrifiants, des vibromasseurs et sextoys design et ludiques, des jeux amoureux, accessoires coquins de type menottes en fourrure … Bref rien n’y est vulgaire bien au contraire l’ambiance fait référence à une parfumerie de luxe.

L’avis de ma femme a été primordial sur le choix et la qualité des modèles en magasin

Vos proposez une multitude d’articles sexy et lingerie coquine haut de gamme, comment les avez-vous sélectionnés et quels critères ont dirigés vos choix de collaborations sur les marques présentes dans votre Loveshop ?

Gaétan : Lors de mes visites dans différents loveshops, j’ai pu constater que certaines marques étaient prédominantes.

L’emballage des produits comptent énormément à mes yeux, je veux qu’il soit à l’image du magasin.

Je me suis beaucoup renseigné sur internet sur les marques et leurs produits, ce que vendaient des boutiques en ligne et surtout les avis des consommateurs.

Les fournisseurs/grossistes avec lesquels je travaille m’ont également aiguillé dans la sélection des mes produits en insistant bien sur mon ambition de vendre des produits de qualité.

Concernant la lingerie coquine, l’avis de ma femme a été primordial sur le choix et la qualité des modèles en magasin, elle s’y connait plus que moi, mais au fil du temps j’en apprends beaucoup sur ce domaine.

Les clients de mon magasin viennent pour les conseils, le service…

Vous proposez également une version en ligne de la boutique « Les Clefs du Plaisir », pensez-vous que les Loveshop en ligne peuvent concurrencer le service à la carte d’une enseigne physique ?

Gaétan : Pour l’instant, le site de la boutique est un site vitrine qui permet de présenter le magasin et mes produits, d’ailleurs les clients peuvent même visiter le magasin sur le site grâce à la visite virtuelle, ce qui peut les rassurer.

 J’ai le projet de créer une boutique en ligne « Les Clefs du Plaisir », j’étudie les propositions, mais je me laisse le temps, j’ai même le projet de recruter une ou plusieurs ambassadrices pour les réunions à domicile, mais pour l’instant ma priorité est le magasin et voir son évolution.

Après les gens qui achètent sur internet savent ce qu’ils veulent. Les clients de mon magasin viennent pour les conseils, le service, ils voient les produits, peuvent essayer la lingerie,  il y en a qui me disent qu’ils ont déjà acheté sur internet, mais sont déçus car ils ne voient pas les produits et n’ont pas ce côté relationnel, c’est cela qui fait la différence.

La seule expérience que j’ai eu, c’est un club libertin un vendredi soir où il n’y avait personne, dommage !!!!

De Nombreux acteurs du monde Libertin va lire cet entretien, fréquentez-vous ce petit monde d’épicurien du plaisir et quelle est votre vision du libertinage actuelle ?

Gaétan : On en discute avec madame, je m’informe beaucoup par le biais de différents sites dont le vôtre, de reportages, j’en discute avec des personnes qui le sont déjà…C’est pareil faut prendre le temps.

Le milieu du libertinage pour moi, est un milieu de respect et de communication tout d’abord, où les gens sont courtois. Après il faut savoir ce que l’on veut et ce que l’on recherche, connaître ses limites et jusqu’où on souhaite aller.

La seule expérience que j’ai eu, c’est un club libertin un vendredi soir où il n’y avait personne, dommage !!!!

Mais de nature curieuse, je sais qu’un jour je fréquenterais ce milieu là.

Il y est encore des préjugés sur ce genre de magasin, je pensais qu’avec internet les gens seraient plus ouvert

Entrer dans un LoveShop est toujours un peu compliqué pour certaines personnes qui recherchent la discrétion, quelle a été votre stratégie pour contrer ces préjugés et favoriser le passage du sas d’entrée des « Clefs Du Plaisir » ?

Gaétan : C’est vrai que je suis étonné qu’en 2017 il y est encore des préjugés sur ce genre de magasin, je pensais qu’avec internet les gens seraient plus ouvert, mais cela viendra j’en suis certain.

L’avantage de la boutique, c’est qu’elle est divisée en 3 pièces.

Tout d’abord la 1ère pièce, le client ouvre la porte et débute avec les produits cosmétiques (bougies de massage, huiles gourmandes, gels…) et aussi les promotions, ce qui permet d’y aller en douceur. Ensuite, la 2ème pièce où se trouve la lingerie sexy, les accessoires (menottes, bandeau, plumeaux…), les jeux et les guides coquins. Et enfin la 3ième pièce qui se trouve au fond du magasin est la pièce intime où se trouvent bien entendu les sextoys.

Après le client fait ce qu’il veut, s’il veut rester que dans la 1ère pièce et ne pas aller dans la 3ième, c’est son libre choix, je ne force personne.

Les Œufs vibrants ont la côte car Monsieur contrôle le sextoy de Madame, ce qui permet aux couples de s’amuser n’importe où

La façon d’accessoiriser et vivre la sexualité des hommes, femmes et couples a évolué ces dernières années, quels sont les articles coquins qui reçoivent le plus grand succès en 2017 ?

Gaétan : En général, les produits cosmétiques ont la côte surtout au niveau des huiles gourmandes et des bougies de massage. Les lubrifiants sont très demandés aussi.

Après les Œufs vibrants ont la côte car Monsieur contrôle le sextoy de Madame, ce qui permet aux couples de s’amuser n’importe où. La marque Dorcel rencontre un fort succès aussi, de part sa renommée et la qualité de ses produits.

Après ce qui est génial avec tous ces produits là, c’est qu’ils ne cessent d’évoluer et de m’étonner en matière de technologie. Par exemple, les sextoys connectés avec le smartphone, ou ceux qui sont phosphorescents… Ou alors les huiles gourmandes avec différents parfums comme « crème brulée », « pina colada » ou « mojito »…

On n’a qu’une vie », profitez au maximum, épanouissez vous, faîtes vous plaisir, libérez-vous

Un mot de la fin pour nos lecteurs et lectrices ?

Gaétan : Comme je dis souvent « on n’a qu’une vie », profitez au maximum, épanouissez vous, faîtes vous plaisir, libérez-vous, laissez faire votre imagination et c’est d’abord une question de communication. Pour les novices, n’hésitez plus à rentrer dans les loveshops, vous seriez agréablement surpris !!!!

Merci de votre gentillesse et de faire de l’épanouissement sexuel des gens votre priorité.


Votre note :

Les Clefs du Plaisir, une boutique au service de vos envies
5 - 1 vote

Miss Lib

Miss Lib est à votre écoute pour tous les conseils sur le libertinage. Suivez aussi toute l'actualité sexy, les événements, les clubs, les accessoires loveshop, ne ratez rien avec Miss Lib !

Réagissez à cet article :




Nouveaux inscrits sur Love Libertin :

Gratuit : Vidéo Exclusive Libertine!

Ajoutez votre email ci dessous pour recevoir l'accès à la vidéo

Inscription réussie !