Accueil > Interviews > Jouissance auditive, Absolut Street

Jouissance auditive, Absolut Street

Finaliste du tremplin musical Emergenza 2016, Absolut Street est un des plus prometteurs groupes de rap actuel français. Ce collectif parisien composé de personnalités aux univers complémentaires rencontre un succès grandissant comme le prouvent les 110K vues sur Youtube de leur dernier titre « Ensanglanté » en seulement quelques semaines, une popularité montante qui ne change en rien les objectifs et la détermination de chacun d’entre eux.

C’est au cours d’une de mes nombreuses escapades parisiennes que j’ai pu rencontrer quatre des membres du groupe Absolut Street pour vous rapporter cette interview inédite d’une entité musicale qui prône l’efficacité de contenu auditif et la discrétion médiatique.

Bonjour Absolut Street, j’aimerais que chacun se présente et identifie son rôle au sein de votre formation.

 

Absolut Street: Bonjour, Absolut Street se compose de 4 Mc’s ,BigeLoscar NalesLucien d’Absolut et Anraye et 3 Beatmakers, Fidah ProdInch et Jean Roulin, le plus simple est que chacun se présente.

Bige : Je m’occupe surtout de la partie musicale et bien sûr, comme tout rappeur qui se respecte, j’écris mes textes.

Lucien d’Absolut : Au même titre que mes camarades, je suis Mc et auteur de mes textes.

Loscar Nales : je suis Mc au sein du groupe depuis ses débuts. Mon rôle consiste à écrire mes couplets ou des refrains destinés à nos morceaux. Je donne également des idées de samples ou de clips sur lesquelles on se met d’accord ou pas selon la majorité.

Jean Roulin : je suis un des beatmakers du groupe Absolut Street, j’ai d’ailleurs produit une bonne partie des instrus des titres que vous connaissez ou allez découvrir.

Le tremplin Emergenza a été une très belle aventure à vivre pour tous.

Jusqu’en 2016, vous avez composé et interprété vos titres sans médiatisation, puis Emergenza est venu mettre un coup de pied dans vos rêves et boosté votre visibilité, racontez-moi ce cheminent qui vous a mené en juin 2016 en final de ce concours mondialement réputé.

 

Absolut Street : Nous nous sommes inscrits à Emergenza, un petit peu par hasard. Il était intéressant pour nous de participer à ce tremplin qui proposait de jouer sur la scène du Batofar, scène où se sont produits des pointures comme M.O.P.

En plus, pour couronner le tout, la plupart des membres d’Absolut Street habitent dans le 13eme arrondissement de Paris, c’était l’occasion de jouer chez nous… !!

De fil en aiguille, on s’est qualifié pour les tours suivants et perfectionné notre jeu de scène par la même occasion. Ce challenge nous a mené en demi-finale au New-Morning, autre lieu de concert mythique parisien où des artistes célèbres ont laissé leur trace. Cette demi-finale était de la folie, une salle bondée et une ambiance incroyable qui s’est clôturée par notre sélection pour la finale.

Même si Absolut Street n’a pas remportée cette dernière étape, le tremplin Emergenza a été une très belle aventure à vivre pour tous.

Quelles sont les inspirations qui orientent vos textes ?

 

Bige : En ce qui me concerne, je m’inspire du quotidien, de ce monde qui ne tourne pas rond, de toutes les absurdités de cette société dans laquelle on vit.

Lucien d’Absolut : Pour ma part, tout comme Bige, le quotidien est certainement une de mes premières sources d’inspirations, le vécu et la façon dont la société tourne, en bien comme en mal.

La difficulté sociale tout comme la réussite mais également le choix de prendre un bon ou un mauvais chemin et les répercussions qui en découle sont pour moi des thèmes intéressants que j’aime développer dans mes textes.

Loscar Nales : je m’inspire en grande partie de mon quotidien. Pour le Flow, j’écoute énormément de rap américain depuis mon adolescence, notamment du rap West Coast, qui propose un large panel vocal.

En tant qu’artiste et d’autant plus en tant que rappeur, il faut être capable de parler de tous les sujets qui nous entourent.

Avez-vous ou pensez-vous que la liberté sexuelle à sa place dans un de vos textes ?

 

Bige : Je pense que la liberté sexuelle est un sujet personnel et donc du domaine privé. Je prône la liberté sexuelle au sein du couple mais je n’en parlerais pas dans mes textes. Quand je dis liberté sexuelle, je parle de liberté de vivre sa sexualité comme chacun le souhaite… Pour ma part, ma petite chérie est seulement pour moi et vice versa.

Lucien d’absolut : c’est impossible pour moi de ne pas en parler, étant donné la place que le sexe et la liberté sexuelle prennent depuis quelques années.

Loscar Nales : Je pense que la liberté sexuelle peut avoir une place dans mes textes car en tant qu’artiste et d’autant plus en tant que rappeur, il faut être capable de parler de tous les sujets qui nous entourent .

Le sexe est différent pour chacun, dans l’approche comme dans la pratique, c’est ce qui en fait quelque chose de passionnant.

Le milieu du rap est connu pour être brut de pomme et montre du doigt parfois injustement des pratiques intimes qui sortent des clous tel que le libertinage, quel est votre regard sur cette liberté de vie qui rejoint la liberté d’expression ?

 

Bige : Personnellement, je n’aime pas du tout les textes qui traitent la femme comme un vulgaire objet sexuel, je me répète, je suis pour la liberté sexuelle tant que le respect de la femme y a sa place.

Lucien d’Absolut : Pour ma part, je ne montre pas du doigt, la liberté concerne aussi bien l’expression que le sexe, toujours dans le respect néanmoins. Le sexe est différent pour chacun, dans l’approche comme dans la pratique, c’est ce qui en fait quelque chose de passionnant.

Loscar Nales : Tous les sujets y compris le libertinage sont abordables pour moi dans le rap.

« Ensanglanté » un gros son avec Swift Guad et Hugo TSR qui tourne actuellement avec plus de 110 K vues sur YouTube.

Vous êtes présent sur les réseaux sociaux et diffusez régulièrement votre actualité, parlez-moi de la dernière en date ?

 

Absolut Street : Nous sommes en train de finaliser notre second album et donc en période de promotion.

On met en ligne au moins un son ou clip par mois, notamment dernièrement « Ensanglanté » un gros son avec Swift Guad et Hugo TSR qui tourne actuellement avec plus de 110 K vues sur YouTube.

Faites-vous plaisir, la vie est assez dure donc vivez vos expériences.

Un dernier mot pour les lecteurs de Love-Libertin le blog qui vous suivent ou vous découvrent ?

 

Bige : Faites-vous plaisir, la vie est assez dure donc vivez vos expériences, chacun ses envies, chacun son délire, tant que c’est dans le respect tout va bien !

Faites vos plaisirs et écoutez de bon rap français… !!!

Lucien d’Absolut : Vous avez choisi le bon site, le bon blog !!! Prenez du plaisir dans ce que vous faites, tout comme nous … !!!

Loscar Nales : Soyez fier de faire partie de ce site et bien sûr, suivez l’actualité de notre groupe Absolut Street.

Merci à vous, Bige, Lucien d’Absolut et Loscar Nales et tous les membres d’Absolut Street d’avoir partagé ses moments de musiques et de réflexions avec nos lecteurs.

Retrouvez Absolut Street sur

facebook ( Absolut Street)

instagram @absolutstreet

Youtube ( Absolut Street)


Votre note :

Jouissance auditive, Absolut Street
5 - 3 votes

Miss Lib

Miss Lib est à votre écoute pour tous les conseils sur le libertinage. Suivez aussi toute l'actualité sexy, les événements, les clubs, les accessoires loveshop, ne ratez rien avec Miss Lib !

Réagissez à cet article :




Nouveaux inscrits sur Love Libertin :

Gratuit : Vidéo Exclusive Libertine!

Ajoutez votre email ci dessous pour recevoir l'accès à la vidéo

Inscription réussie !